Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LIENS

 

MERAKERALA

blog bilingue sur les cultures et la vie quotidienne du sud de l'Inde

 

AURORESTAIGER.COM

mon site pro !

LES VOYAGES DE GEOTROTTER

 

> NEW DELHI

> AMRITSAR

> DARAMSALA

> ISTANBUL

> LA RÉUNION

> CROATIE

> AUVERGNE

28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 19:40

Attention : ça paraît évident, mais pensez-y quand même : rangez tout ça dans une boîte ou un sac Etanche !
Nous avons emporté et transporté....

 - Sparadrap (indispensable… et pas qu’en pharmacie, ça peut servir pour tout réparer !)
- Pansements (en rouleau, c’est plus économique que des pansements individuels)
- Bande (heureusement que nous n’en ayions pas eu recours…)
- Compresses (non plus)
- Désinfectant (en pshipshit)
- Ciseaux (tous petits !)
- Foulard (pour les garrots, mais nous sommes parties comme si nous allions faire de l’alpinisme)
- Biafine (un gros tube neuf, utile pour atténuer le douleur des coups de soleil)
- Thermomètre (celui qui prend la température sur le front)
- Crème anti- entorse (c’est Sibylle qui a dégoté ce truc )
- Crème solaire ( qui n’a pas empêché de prendre de magnifiques coups de soleil !)
- Ibuprofène (le remède contre tout selon moi, indispensable !)
- gouttes pour les yeux (imaginez une seconde de rouler sans lunettes, et calculez la probabilité de - rencontrer une bêtête kamikaze ou une simple poussière vagabonde !)
- Rhinadvil (nous n’avons pas pris froid, tant mieux)
- Lingettes nettoyantes (juste une question d’hygiène)
- Lingettes désinfectantes
- Un manuel de scouts (j’y ai pas touché, c’est à Sib)
- Crème anti-frottements
- Pansements pour les ampoules
- Pilules pour assainir l’eau (je voyagerai toujours avec, même si au Québec nous n’en avons pas eu besoin)
- Baume du tigre (n’a pas été utilisé, mais j’aime bien en avoir : ça sent bon)
- Arnican (indispensable)
- Talc (juste au début, parce que la selle du vélo est dure et, malgré les cuissardes, on souffre…)
- Ventoline (ça ne regarde que Sib qui s’amuse à faire de l’asthme dès qu’elle fait connaissance avec un chat)
- After-bite (achetés sur place, parce que les moustiques sont voraces ! d’ailleurs, nous nous sommes habituées au produit en utilisant d’abord celui pour enfants ! on le trouve partout)
- Cigarette (pour les piqûres de guêpes, merci Flo pour ta contribution !) 
            Je ne me rappelle plus du reste… Attention encore : je vous recommande, si vous partez en voyage, d’aller faire un tour sur les sites internet des compagnies aériennes . En effet : Une légère omission nous a fait perdre la quasi-totalité des tubes de crèmes toutes neuves et dispendieuses, étant donné que nous aurions pu fabriquer des bombes artisanales à la biafine et à la crème anti-frottement ! Il faudra m’expliquer comment l’on parvient à réaliser une telle alchimie…

Juste en passant : Sibylle, si tu lis cet article, merci de me prévenir au cas où j’ai oublié quelque chose, merci !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sib 09/12/2006 09:51

non,non, pas brûler la piqûre... (car sinon tu finis avec une brûlure au 2ème degrée...) mais simplement approcher la cigarette allumée de l'endroit de la piqûre: la source de chaleur détruit le venin !

Charlotte 29/11/2006 05:53

Il va falloir m'expliquer le coup de la cigarette pour les piqûres de guêpes...!

aurore-didi 29/11/2006 08:30

C'est Sib qui m'a expliqué, moi non plus je n'étais pas au courant: il paraît qu'il faut brûler la piqûre  et qu'une clope, c'est parfait pour ce type d'opération... c'est vrai qu'il y a bien d'autres moyens pour soigner une piqûre, mais la cigarette, c'est le remède le plus petit et le plus léger...donc le plus pratique pour partir en voyage! et puis nous n'avions pas d'aspi-venin, il a bien fallu trouver une alternative!