Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LIENS

 

MERAKERALA

blog bilingue sur les cultures et la vie quotidienne du sud de l'Inde

 

AURORESTAIGER.COM

mon site pro !

LES VOYAGES DE GEOTROTTER

 

> NEW DELHI

> AMRITSAR

> DARAMSALA

> ISTANBUL

> LA RÉUNION

> CROATIE

> AUVERGNE

4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 08:41

Qu'est-ce qu'on mange au Québec ? Question fondamentale !

            Je ne vous apprends rien, mais je le répète juste pour la plaisir : la découverte d'un pays se fait par les yeux, l'écoute, le toucher...mais aussi par les papilles gustatives ! Et au Québec, nous avons eu l'occasion de goûter quelques spécialités qu'il est difficile voire impossible de se procurer dans notre pays adoré. Je tiens à signaler que l'inverse est valable aussi : quelques produits de base pour nous, bonnes Françaises, étaient introuvables ou seulement considérés comme des aliments de luxe, je pense surtout au couple baguette-fromage ! L'avantage pour nous était que nous pouvions goûter de tout sans trop nous soucier de notre ligne (véritable calvaire imposé par les exigences de notre société), étant donné que nous éliminions en pédalant !
La poutine : symbole national !!!
Je vous en avait déjà parlé lors de notre étape à Victoriaville...c'est un pur produit québécois, et je doute que l'on puisse le trouver ailleurs...

 

Ce sont des morceaux de cheddar blanc en grains, servis chauds sur un tas de frites, le tout aspergé de sauce brune, ou barbecue. Normalement, le fromage a une texture un peu fondue (nous l'avons mangé à peine tiède), mais il conserve son aspect cahoutchouteux sous la dent, aspect si prononcé que le-dit fromage poussait des « crouik-crouik »  à chaque mâchouillage. D'où son surnom durant toute la suite du voyage de « fromage crouik-crouik » !
Si j'ai pu terminer ma barquette, c'est uniquement parce que les 45 km éffectués le jour-même face au vent m'ont ouvert l'appétit. Je conseille ce type de régime à tous ceux qui ont besoin de prendre des forces pour grimper un sommet de plus de 6000 mètres, ou pour courir un marathon...

La viande d'orignal
 :
C'est Lise de Baie-du-Febvre qui nous a mijoté cette bonne viande, légumes cuit avec, afin que le plat dévoile tout un bouquet d'arômes... au début, nous n'avons pas cru le mari de Lise, nous pensions qu'il nous faisait une farce lorsqu'il affirmait que c'est un orignal qu'il avait abattu, et qu'il s'agissait d'un simple morceau de boeuf. Mais réflexion faite, cette viande avait un goût plus prononcé, comme une saveur de gibier en plus. C'était délicieux !

Le pâté de chevreuil :
Découvert sur un morceau de pain grâce à Pierre, le maraîcher de Verchères... servi comme des rillettes, le gras en moins. Ce pâté a la texture et la couleur du nem chua vietnamien (des boulettes de porc), sauf qu'il a le goût de chevreuil. Je ne m'avancerai pas sur le goût du chevreuil n'étant pas experte dans ce domaine, mais j'affirme que c'est assez bon !

Gélée de sapin :
C'est Pierre qui nous a servi ça sur notre morceau de pâté de chevreuil... c'est une spécialité du sud du Québec, à la frontière des Etats-Unis. La description est simple : vous imaginez un bonbon La Vosgienne, mais en gelée. Puisque j'écris cet article pour vous donner mon avis, je ne tourne pas autour du pot trop longtemps : je me passerai volontiers de cette gelée. Ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas bon non plus...c'est juste spécial...suis-je claire ?

Le blé d'Inde :
Ce sont les grands épis de maïs bien jaunes d'au moins vingt-cinq centimètres...cuits dans une marmitte, à manger avec les doigts et les dents, les québécois ajoutent la plupart du temps du beurre salé, mais c'est bon nature aussi... Nous avons pu goûter au maïs lorsque nous étions à Saint-Anne-La-Pérade, chez Gisèle. Tout le long de la 138 que nous avons empruntée de Québec à Trois-Rivières, les agriculteurs avaient installé de petits kiosques pour vendre un peu de leur récolte... l'origine du nom est parfaitement compréhensible : les premiers colons croyaient vraiment débarquer en Asie !

Ketchup maison :
Nous avons goûté celui de Soeur Suzanne à Montréal, fait maison ! Ce que les Québécois appellent ketchup tient plus du concept de chutney : un mélange sucré qui sert à améliorer tous les petits plats ! Celui-ci, particulièrement délicieux était composé de pêches, poires, pommes (je crois), du vinaigre, des tas d'ingrédients que j'oublie... de toute façon, les recettes sont infinies... il suffit de jouer à l'apprenti sorcier en mélangeant tout ce que l'on peut trouver dans les placards de la cuisine, on verra bien le résultat ! A partir du moment où l'on met de bon ingrédients, le résultat ne sera pas forcément mauvais...

Beurre de pomme :
Un délice ! c'est plus onctueux que la compote, et se tartine à volonté... cette mixture est l'heureux mélange cuit d'un sac de pommes avec du beurre et du miel...

Les carrés
 :
ce sont des gâteaux très riches et très bons, à faire trembler les pages fluettes des magazines de régime! Nous avons notamment goûté le carré aux dattes à Plessisville chez Soeur Gabrielle, je soupçonne Sibylle d'en rêver toutes les nuits depuis... et le carré à la rhubarbe de Soeur Suzanne à Montréal dont il a été difficile d'en garder pour le lendemain... j'ai récupéré la recette, mais j'ai peur...oui : peur de le rater !

Les muffins :
se parfument à tout, et se cuisinent d'une multitude de façons, seule la forme et le principe restent... ainsi, nous avons dégusté des muffins au chocolat, au sirop d'érable (on n'y échappe pas, surtout au Québec), au raisin, aux carottes (si si : c'est très bon !), aux bleuets... ils peuvent être aux pommes, courgettes, pêches, autres fruits et légumes... J'ai récupéré plusieurs recettes différentes, il n'y a pas de doctrine fondamentale pour les préparer : cela dépend de l'attente de chacun... je peux juste vous dire que le secret d'un bon muffin tient dans le dosage de la farine, des oeufs et de la levure. Surtout, la pâte ne doit pas être trop sucrée, le parfum en serait dénaturé...je maîtrise la technique maintenant !

 

Ce que j'ai moins apprécié tient de la proximité géographique avec les Etats-Unis : les boissons gazeuses vendues en grosses bouteilles de deux litres, dont plus de la moitié doit être du sucre pur, les plats trops frits et gras, les moins chers du marché donc les plus accessible et par conséquent trop souvent consommés, ainsi que les hamburgers des snacks. Je ferai seulement exception des hot-dogs que Francis nous a fait découvrir dans un snack de Montréal, à moins d'1 $ can. la pièce, qui glissent tous seuls... De même, les pizzas au Québec sont cuisinées à l'américaine, c'est-à-dire avec une pâte très épaisse, semblable à une tarte salée de chez nous, avec une garniture coupée en gros morceaux. Ce n'est pas mauvais en soi-même, mais j'ai la nette impression que la quantité prédomine sur la qualité de certains produits... Sinon, aliment de cauchemard : tous les beurres issus des fruits secs : cacahuète, noix de cajou, amande, noisette, plus ou moins sucrés mais toujours très très trèèèèèès riches, avec un arrière-goût de lait dans les recettes pour les enfants...

 

 



(Les noix de cajou sont vendues par paquets de 1,2 kg dans la chaîne de supermarchés américains Loblaws ! Ici à Victoriaville)

 

 

 

 


(dans un snack de Plessisville, cette assiette est sensée répondre à la demande d’un seul consommateur. Nous ne l’avons même pas terminée à deux…c’était pourtant assez bon…)

En boissons...
Mon Dieu que le café m'a manqué durant ces deux mois ! Et ce, depuis l'avion à l'allée lorsqu'on
 m'a servi un infect jus de chaussettes transparent, à peine teinté de marron... la quasi-totalité des autres cafés que l'on a pu goûter avaient la même apparence, j'avais plus l'impression de boire de l'eau chaude avec une odeur de café. Alors si vous partez au Canada et que vous êtes amateurs de café "à l'italienne", je vous conseille d'aller dans les brûleries : ce sont des bars qui servent surtout du café et quelques autres boissons chaudes ou fraîches. Leur particularité est de proposer beaucoup de variétés de cafés, selon leur origine ou leur manière d'être préparés... autres points positifs : les consommations ne sont pas plus chères qu'ailleurs, sont aussi proposés des produits issus de l'agriculture biologique voire du commerce équitable, et l'on trouve souvent dans ces brûleries des accès internet, en plus d'une ambiance agréable !

 

Toujours en rapport avec le café, il y a plusieurs chaînes de magasins où celui-ci n'est pas très bon, mais pas infect non plus... c'est le cas de la célèbre chaîne américaine Starbucks, et aussi des chaînes canadiennes Tim Hortons (omniprésente !!!), Second Cup (ma préférée...) ou encore Morgan Café.

C'est dans un Second Cup que Sibylle a commandé un cidre de pommes chaud à la cannelle : une merveille !

Enfin , au village de Niagara-on-the-Lake, Monica nous a fait goûter un Shirley Temple, cocktail très simple : grenadine, jus d'orange, et eau pétillante...

La nostalgie du fromage !
Nous avons subi d'atroces souffrances : c'est très difficile de se désintoxiquer de notre habitude du bon fromage ! Non seulement notre fromage adoré était difficile à trouver (chèvre, camembert, bleu, tous ceux qui sentent bien mauvais : ce sont les meilleurs), mais en plus, celui-ci est vendu à prix d'or ! une fortune ! pour vous donner un exemple, l'équivalent d'un quart de camembert de taille standard est vendu 8$ can. (environ 5,50 €). D'autant plus que le camembert auquel je fais allusion n'est même pas français : c'est une production de Portneuf (à mi-chemin entre Québec et Trois-Rivières) qui, parce qu'elle est géographiquement éloignée de la France, se permet de récupérer l'appellation AOC de « camembert »... patriote que je suis dans ce domaine, j'en ai presque été choquée ! Nous avons aussi vu dans certains marchés la vente de marques de fromages connues, comme Babybel, Caprice des Dieux ou Chavroux, vendues le double (au moins, frais d'importation oblige) du prix français déjà élevé.

A Sorel, Sibylle a replongé et a dû se procurer une dose de camembert de Portneuf, à ce prix digne des marchés noirs... heureusement qu'il est bon leur camembert, sinon j'aurais écrit au ministère québécois des fromages ! En fait, même les fromages les plus courants (cheddar blanc ou « orange ») sont vendus chers au Québec. Ce n'est pas une grande habitude alimentaire des Québécois, à part dans la poutine, d'autant plus que la population n'apprécie pas les fromages trop forts...pour vous donner une idée, la mozzarella a déjà beaucoup de goût pour eux. Néanmoins, les personnes que nous avons rencontrées sur notre chemin nous ont prouvé leur immense compassion face à notre addiction au fromage, et certaines ont saisi l'occasion d'être réunies avec des « amatrices » pour organiser une petite dégustation, histoire de marquer le coup. C'est un aliment de fête, comme le caviar ou le foie gras!

(un rayon fromages dans un petit supermarché)
La suite dans un prochain article... je pars faire un tour dans la cuisine! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aurore-didi - dans Purement Québécois!
commenter cet article

commentaires

Aurore 06/12/2006 10:16

Ben quoi?! c'est vrai que la poutine que nous avons mangée n'était pas top... et j'ai rien dit contre les hot-dogs, ils étaient supers! alors tu vois je fais pas que chialer !!! par contre : viens en France, et tu comprendras pourquoi le fromage nous a manqué! Et si tu écris un article sur la gastronomie française, je suis certaine que tu feras un paragraphe sur l'absence de poutine et de hot-dog...d'ailleurs sur les hot-dogs, j'ai l'intention de parler du snack où tu nous as emmenées à Montréal (quand j'arriverai sur le sujet...): tu pourras me donner le nom et l'adresse, comme ça je fais la pub pour les français...Et si tu connais des coins réputés pour une bonne poutine, envoie-moi aussi les adresses comme ça je les mets sur le blog...Et au fait: je mange pas de foie gras: c'est trop gras, et on torture les oies!

Francis Goyette 06/12/2006 03:14

Non mais les francaise , vous avez fini de chialer contre notre bouffe!  Bande de mangeux de foie gras ! 8PVivement la poutine et les hot-dog du Montreal Pool Room !